منصة الشباب
و المجتمع المدني
في الجزائر

مرحبا بكم في المنصة التشاركية و الجمعوية إرادة. مساحات تفاعلية وضعت تحت تصرفكم لتعزيز النقاش ،مشاركة المحتويات والإطلاع على الأنشطة والفرص المجهة للجهات الفاعلة في المجتمع المدني

أصبح عضو

PNUD Algérie recrute deux experts nationaux


IRADA 07.09.2020 532


L’Algérie a signé la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC) en juin 1992 et l’a ratifié en juin 1993. Elle s’est acquittée de ses obligations au titre de l’article 12 de la CCNUCC, en soumettant deux communications nationales, l’une en 2001 et l’autre en 2010.

Le PNUD a apporté son soutien à la réalisation de ces deux premières communications nationales sur les changements climatiques. Il s’est engagé à appuyer l’Algérie pour l’élaboration de sa troisième communication nationale (TCN) et de son premier rapport biennal actualisé (BUR1) auprès de la CCNUCC.

Ce projet a également pour finalité de renforcer les capacités des cadres et des experts des différents départements ministériels et entités en charge du dossier (Partie algérienne) sur ce qui a trait à la reddition des comptes au titre du dispositif de transparence établi par la CCNUCC.
 

Le projet porte sur :

  • La réalisation de l'inventaire national des gaz à effet de serre (GES),
  • L’analyse de la vulnérabilité et des besoins d'adaptation par rapport aux effets adverses des changements climatiques des secteurs des ressources en eau, des forêts de l’agriculture et de la santé,
  • L’identification des actions susceptibles d’être entreprises en matière d'atténuation des émissions de GES,
  • L’évaluation des besoins de la Partie algérienne en termes de financements, de transfert de technologie et de renforcement des capacités.

Le projet s'appuiera sur les travaux et les leçons tirées de l’exercice d’élaboration de la première et de la deuxième communications nationales, ainsi que sur les études réalisées au niveau des secteurs concernés par la problématique des changements climatiques, notamment ceux dont les actions sont jugées prioritaires au regard des vulnérabilités de l’Algérie.

Le processus d’élaboration de la TCN et du BUR1 s’appuiera sur une approche participative, impliquant l’ensemble des parties prenantes (différents ministères et organismes sous-tutelle, collectivités locales, autorités locales, associations, médias, instituts de recherche, secteur privé et organisations internationales). Ceci vise à permettre l’intégration de la problématique des changements climatiques à tous les niveaux de l’action et de la prise de décision, pour ce qui a trait à la politique nationale de développement durable et de préservation de l’environnement. Ces acteurs participeront aux activités identifiées, par la fourniture de données et d’informations pour l’inventaire, le lancement d’études de vulnérabilité et d’adaptation aux changements climatiques, ainsi que l’identification d’options et de mesures d’atténuation des émissions. Ils contribueront aussi au développement de méthodologies et aux initiatives d’information et de sensibilisation s’adressant au public et aux opérateurs économiques.

Les principales parties prenantes identifiées sont entre autres : APRUE, DGF, INRAA, INRF, CNTPP, ONS, CNES, CERIST, CDER, CNL, ONA, ONM, CNFE, CNDRB, ONEDD, CRSTRA, MdE, et les chambres de commerce, d’industrie, et d’agriculture.

L’expert national en Atténuation des gaz à effet de serre (GES) et installation de systèmes mesure, notification et vérification (MRV), recruté pour le Projet et placé sous l’autorité de l’Analyste au programme PNUD et du Directeur National du Projet, travaillera en étroite collaboration avec le Coordonnateur national et les autres experts (internationaux et nationaux) recrutés dans le cadre du projet.

L’expert aura pour principales missions :

  • Coordonner les activités à réaliser par le groupe thématique Atténuation des GES et MRV ;
  • Assurer une assistance technique et méthodologique au groupe thématique ;
  • Appuyerla définition, réajustement et réactualisation des activités ;
  • Assurer le suivi de la démarche méthodologique de chaque action ;
  • Suivre l’évolution des activités ;
  • Rendre compte de l’état d’avancement des activités ;
  • Contribuer au développement des actions d’atténuation.

Taches principales : 

  • Animer les ateliers du groupe de travail thématique ;
  • Coordonner les activités à réaliser par le groupe thématiqueAtténuation des GES et MRV ; Suivre la collecte et l’analyse des informations sur les politiques et mesures d’atténuation des GES en Algérie ;
  • Participer à l’élaboration d’un programme de renforcement des capacités du groupe de travail ; Participer au processus d’identification et de priorisation des options d'atténuation des secteurs prioritaires : énergie, industrie, transport, habitat, déchets, forêts, ... ;
  • Participer à l’identification des actions d'atténuation potentielles pour la mise à jour ou la formulation de nouvelles CDN ;
  • Enumérer les politiques, stratégies et mesures d’atténuation des émissions de GES dans les secteurs clés ;
  • Participer à l’élaboration des scénarios d'émissions de GES, le scénario BAU et le développement de nouveaux scenarios d’atténuation, y compris leurs impacts macroéconomiques et sociaux ;
  • Appuyer la sélection de méthodologies et modèles d’atténuation, et proposer les formations
  • à l’élaboration de scénarios et à l’utilisation du modèle d’atténuation ;
  • Suivre l’application du modèle pour la projection des émissions de GES avec le scénario BAU et les autres scénarios d'atténuation envisageables, avec évaluation macroéconomique et sociale des mesures d'atténuation de GES ;
  • Participer à l’identification des contraintes et des barrières liées à la mise en œuvre des politiques et mesures d’atténuation ;
  • Analyser les besoins de renforcement de capacités pour la mise en œuvre des actions nationales et locales d’atténuation 
  • Identifier les lacunes et les besoins pour atteindre les objectifs des politiques d’atténuation
  • à mettre en œuvre à l’horizon 2030 ou 2050 ;
  • Faciliter la rédaction du rapport d’atténuation ;
  • Participer à l’atelier national pour présenter les résultats de la modélisation, d'analyse et de prévisions des politiques et mesures d’atténuation ;
  • Accompagner la finalisationdu rapport d’atténuation (politiques et mesures) pour sa soumission au CNC pour le processus de validation ;
  • Contribuer aux actions d’information et de sensibilisation à l’intention des décideurs sur le système MRV et l’actualisation des CDN ;
  • Participer à la formation des groupes de travail à l’atténuation sur le système MRV.
  • Participer à la Formation du personnel technique sectoriel et local pour la définition de
  • directives et l'application du MRV aux mesures d'atténuation des GES ;
  • Participer à l’élaboration de méthodologies et d'outils pour la mesure, la notification, la vérification (MRV) des actions d'atténuation de GES, et d’un manuel d’utilisation et de bonnes pratiques du MRV.

Les principaux résultats ci-après sont attendus de la mission :

  • Les effets des actions d’atténuation réalisées sont évalués et les niveaux de réduction d’émissions obtenues, sont estimés conformément aux standards CCNUCC et GIEC ;
  • Les contributions d’atténuation des différents secteurs évalués, sont identifiées ;
  • La CDN est actualisée/La nouvelle CDN est formulée et soumise ;
  • Les décideurs politiques sont informés et sensibilisés et prennent des décisions sur l’actualisation de la CDN ou la soumission de la nouvelle CDN et le système MRV ;
  • Les institutions, secteurs, experts et parties prenantes sont formés pour mettre en œuvre le système MRV sur les actions d'atténuation.

Produits attendus (livrables)*

Au fur et à mesure des missions convenues selon le calendrier estimatif ci-dessous

Le/La consultant (e) est chargé (e) de soumettre les livrables suivants :

Une note méthodologique détaillée et la planification opérationnelle de la mission sur3 ans(de juin 2020 au 31 décembre 2022).

La formulation plus précise des objectifs de la thématique "Atténuation des émissions de GES et Installation de systèmes MRV" dans la TCN et le BUR.

  • Les relevés et l’interprétation des analyses.
  • Les rapports de mission reprenant :
  • Un compte-rendu de chaque atelier et des différentes rencontres et réunions (présences, agenda et décisions).
  • Les commentaires et recommandations de l’expert y compris la liste des tâches à accomplir par le groupe de travail en vue de chaque atelier.
  • Les livrables produits ci-dessus.

QUALIFICATIONS

Education: Minimum de BAC +5 en gestion de l’environnement, génie des procédés industriels, climatologie, planification du développement ou toute autre qualification connexe en lien avec la mission.

Langues : La parfaite maîtrise du français ; celle de l’anglais est hautement souhaitable

Experience:

  • Références pertinentes dans le domaine de l’atténuation des émissions de GES (NAMAs, CDN, ...).
  • Un minimum de 10 ans d'expérience progressive et pertinente dans le domaine de l’atténuation des émissions de GES et MRV.
  • Expérience confirmée en animation de processus de concertation multi-acteurs et pluridisciplinaire de haut niveau

Autres qualifications :

  • Connaissance et compréhension du contexte national et international sur les questions liées aux changements climatiques ;
  • Aptitude à travailler avec une diversité de parties prenantes de manière inclusive et à encourager la participation effective des membres du groupe de travail ;
  • Aptitude à interagir, à établir et à maintenir les relations de travail collaboratif avec des partenaires nationaux et internationaux ;
  • Excellentes capacités d’analyse et de synthèse ;
  • Très bonne capacité rédactionnelle et de communication.

Documents constitutifs de l'offre

Offre technique

  • CV ou P11 (annexe 3) dûment rempli et signé indiquant au moins trois personnes de référence ; o Formulaire de confirmation d’intérêt et de disponibilité (annexe 3) dûment rempli et signé ;
  • Une présentation du consultant et de ses motivationspour la mission ;
  • Une proposition de la méthodologie de travail pour l’accomplissement de la mission ;
  • Une proposition financière *
  • La proposition financière doit être transmise séparément de la proposition technique dans un fichier codé.

Pour plus d'information cliquez sur ce LIEN

 

معلومات أكثر

فرص ذات صلة