Plateforme de la jeunesse
et de la societe civile
en Algérie

Bienvenu(e)s à la plateforme associative et participative Irada. Des espaces interactifs sont à votre disposition pour favoriser les discutions, partager des contenus et être informé des activités et des opportunités destinées aux acteurs de la société civile

Devenir membre

Lancement des Bourses d'excellence EIFFEL pour les étudiants en Master


IRADA 26.10.2021 772


Le programme de bourses Eiffel est un outil développé par le Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères afin de permettre aux établissements français d’enseignement supérieur d’attirer les meilleurs étudiants étrangers dans des formations diplômantes de niveau master et en doctorat.

Il permet de former les futurs décideurs étrangers, des secteurs privé et public, dans les domaines d’études prioritaires, et de stimuler les candidatures d’étudiants originaires de pays émergents âgés de 25 ans maximum pour le niveau master et de pays émergents et industrialisés âgés de 30 ans au plus pour le niveau doctorat.

Objectifs du programme

  • Le programme des bourses Eiffel est un outil développé par le Ministère en charge des affaires étrangères afin de permettre aux établissements français d’enseignement supérieur d’attirer les meilleurs étudiants étrangers dans des formations diplômantes au niveau master et en doctorat.
  • Il permet de former les futurs décideurs étrangers, des secteurs privé et public, dans des domaines d’études prioritaires, et de stimuler les candidatures d’étudiants originaires de pays émergents pour le niveau master et de pays émergents et industrialisés pour le niveau doctorat.

Domaines d’études pour le Master et le Doctorat

Les deux champs disciplinaires des bourses Eiffel couvrent les sept domaines suivants :

Les sciences et techniques : 

  • Biologie et santé
  • Transition écologique
  • Mathématiques et numérique 
  • Sciences de l’ingénierie

Les sciences humaines et sociales :

  • Histoire, langue et civilisation française 
  • Droit Sciences politiques
  • Economie Gestion

Durée de la bourse

Pour les deux volets du programme Eiffel, la bourse est attribuée pour l’année universitaire correspondant à l’appel à candidature.

Le début du séjour doit se faire entre le 1er septembre et le 31 décembre de l’année d’attribution de la bourse.

Aucun report de la bourse n’est possible.

Le séjour est financé par la bourse seulement pour les périodes qui se déroulent en France, sauf dans certains cas pour les périodes de stages ou d’échanges, voir infra.

Niveau master

La bourse est attribuée pour une durée :

  • De 12 mois maximum lors d’une inscription en M2 ;
  • De 24 mois maximum pour une inscriptionen M1;
  • De 36 mois maximum pour la préparation d’un diplôme d’ingénieur.

Elle est attribuée sous réserve que l’étudiant ait satisfait aux obligations académiques de chaque année du cursus.

Si le boursier suit une formation linguistique intensive préalable, il pourra bénéficier de la bourse Eiffel pour une durée de 2 mois maximum durant cette formation, si celle-ci est clairement indiquée dans le dossier de candidature et elle ne pourra pas être demandée a posteriori.

La bourse Eiffel ne prend pas en charge le coût de cette formation.

Stages et échanges

Par stage, il est entendu : « une période temporaire de mise en situation en milieu professionnel au cours de laquelle l'étudiant acquiert des compétences professionnelles et met en œuvre les acquis de sa formation en vue de l'obtention d'un diplôme ou d'une certification. Le stagiaire se voit confier une ou des missions conformes au projet pédagogique défini par son établissement d'enseignement et approuvées par l'organisme d'accueil. Tout étudiant souhaitant effectuer un stage se voit proposer une convention de stage par l’établissement d’enseignement supérieur ».

Stage : Celui-ci fait partie intégrante du cursus de formation et est pris en compte pour l’obtention du diplôme. Les modalités de validation du stage pour l’obtention du diplôme figurent dans le règlement du diplôme. L’étudiant-boursier doit obtenir l’accord de l’enseignant responsable de son diplôme pour effectuer un stage. Celui-ci fait obligatoirement l’objet d’une convention de stage. Dans le cadre de la bourse Eiffel, la convention doit obligatoirement être transmise à Campus France dans un délai d’une semaine minimum, avant le début du stage.

Echange ou mobilité à l’international : L’échange universitaire ou la mobilité dans un autre campus – y compris à l’international - doit être strictement obligatoire pour l’obtention du diplôme et doit figurer dans la maquette du diplôme. Dans le cadre de la bourse Eiffel, l’étudiant-boursier devra signaler à Campus France les dates de sa mobilité.

Dans le cas d’un stage ou échange obligatoire effectué à l’étranger, le maintien de la bourse est plafonné à une durée maximale de 1 an sous réserve que la période passée à l’étranger n’excède pas la durée totale passée en France.

Stage ou échange obligatoire : Le boursier qui effectue un stage conserve le bénéfice de sa bourse uniquement quand il s’agit d’un stage/échange obligatoire qui figure dans la maquette de la formation pour laquelle la bourse lui a été attribuée et dans la limite de la durée maximale de bourse attribuée.

Dans tous les autres cas, la bourse est interrompue pendant la durée du stage/échange.

Stage ou échange facultatif : Celui-ci est à l’initiative de l’étudiant-boursier qui souhaite valoriser son cursus et l’allocation de bourse est arrêtée de manière systématique1 pendant la durée de tout stage ou échange qui n’est pas considéré comme obligatoire par la maquette de la formation. Les règles applicables dans ce cas sont celles de la césure (voir 4.1.b)

Césure

Par césure, il est entendu : « une année de césure encadrée permet aux étudiants de suspendre les études pendant un an. Les motivations des étudiants qui souhaitent bénéficier de cette année sans risquer d'interrompre leurs études peuvent être diverses. Ils peuvent suivre une formation différente, effectuer un stage en entreprise ou un service civique, s'engager dans une association, travailler dans une entreprise ou démarrer un projet visant à créer une activité. »

La période de césure est autorisée mais entraine l’arrêt de la bourse, avec un report possible de la bourse.

Les allocations ainsi que le statut de Boursier du Gouvernement français seront arrêtés durant la période de césure1.

La demande d'année de césure doit être adressée obligatoirement à Campus France, dans un délai minimum de 2 mois avant le début de la période. Celle-ci doit préciser la période concernée (date de début et date de fin), et, les motivations en rapport avec le projet du boursier.

Il convient également d’informer Campus France 2 mois avant la date de retour de césure. Dans tous les cas les retours de césure devront être annoncés au plus tard au 31 juillet de l’année de retour. Tout retour de césure non annoncé selon ce délai ne garantit pas la reprise du versement de la bourse.

Une seule année de césure peut être accordée sur la période de bourse octroyée. Celle-ci ne peut être inférieure ou supérieure à 1 an.

La signature d’un contrat d’apprentissage ou de professionnalisation par un boursier Eiffel entraîne automatiquement l’arrêt du bénéfice de la bourse. Dans le cas où la bourse est arrêtée, aucune prestation ne peut être maintenue. Ainsi, si l’étudiant-boursier réside au

Dans le cas où la bourse est arrêtée, aucune prestation ne peut être maintenue. Ainsi, si l’étudiant-boursier réside au sein d’une résidence étudiante fournie par Campus France, l’étudiant- boursier devra rendre son logement à la date d’arrêt de la bourse.

au sein d’une résidence étudiante fournie par Campus France, l’étudiant-boursier devra rendre son logement à la date d’arrêt de la bourse.

Prestations prévues : Niveau master

Les boursiers Eiffel perçoivent une allocation mensuelle d’un montant de 1.181 € (1.031 € d’allocation d’entretien + 150 € d’indemnité mensuelle), à laquelle s’ajoute la prise en charge directe de plusieurs prestations :

Transport international : un titre de transport international comprenant un billet d’avion aller et retour, Pays d’origine – France ;
NB : L’étudiant boursier dispose d'une année au maximum après la fin de sa bourse pour faire valoir son droit au rapatriement.

Transport national : mise en œuvre du voyage en train par Campus France jusqu’au premier lieu de séjour ;
Mise en œuvre du voyage en train par Campus France du dernier lieu de séjour jusqu’à l’aéroport pour le retour ;

Transport local : remboursement à hauteur maximum de 50 euros du trajet de l’étudiant-boursier entre l’aéroport ou la gare et son premier lieu d’hébergement (taxi ou transport en commun...) ;

La protection sociale Campus France, le temps de s’affilier à la sécurité sociale française pour les non ressortissants de l’espace économique européen ;

La complémentaire santé (mutuelle) : l’étudiant-boursier est tenu de s’affilier, dans les 2 mois de son arrivée en France, à une mutuelle. La cotisation lui est remboursée sur présentation d’un justificatif, dans la limite d’un montant plafond valable quelle que soit la durée de l’affiliation, fixé annuellement par le Ministère en charge des affaires étrangères.

Campus France est habilité à suspendre le versement de l'allocation d'entretien et de toutes les prestations annexes si l'étudiant boursier n'est pas en mesure de fournir, dès le deuxième mois de son arrivée, la preuve de son affiliation à une mutuelle.

Des activités culturelles.

Les boursiers Eiffel peuvent solliciter Campus France pour la recherche d’un logement en résidences CROUS ou en résidences privées.
Ils peuvent également bénéficier d’une allocation supplémentaire au titre du logement, pour des logements en dehors des résidences universitaires, sur présentation de la première quittance de loyer ainsi qu’une copie du contrat de location dans les 3 mois qui suivent la signature du bail.

Conditions d’éligibilité

  • Nationalité : ce programme est réservé aux candidats de nationalité étrangère. Les candidats binationaux, dont l’une des nationalités est française, ne sont pas éligibles.
  • Âge : Niveau master, le candidat doit être âgé de 25 ans au plus lors de la campagne de candidature 2022 ; c’est-à-dire né après le 31 mars 1996.
  • Niveau doctorat, le candidat doit être âgé de 30 ans au plus lors de la campagne de candidature 2022 ; c’est-à-dire né après le 31 mars 1991.
  • Origine des dossiers : seules les candidatures transmises par les établissements français sont recevables. Ces derniers s’engagent à inscrire les lauréats dans la formation pour laquelle ils ont été sélectionnés. Les candidatures transmises par d’autres voies ne sont pas recevables. De plus, un candidat présenté par plus d’un établissement verra sa candidature rejetée.
  • Formations concernées : sont éligibles les candidats susceptibles d’intégrer une formation sanctionnée par un diplôme de niveau master, y compris en école d’ingénieurs, et les candidats en doctorat. Seules les formations accréditées par l’Etat français sont éligibles. Les formations françaises délocalisées à l’étranger ne sont pas concernées.

Les formations dans le cadre d’un contrat d’apprentissage ou de professionnalisation ne sont pas éligibles aux Bourses Eiffel.

  • Cumul de bourses : les étudiants étrangers bénéficiant déjà d’une bourse du gouvernement français au titre d’un autre programme, au moment du dépôt de candidature, ne sont pas éligibles, même s’il s’agit d’une bourse qui ne prend en charge que la couverture sociale.
  • Bourse Eiffel volet master :la candidature d’un étudiant dont le dossier n’a pas été retenu lors d’une sélection précédente n’est pas recevable, même si cette candidature est présentée par un établissement différent ou dans un autre domaine d’études. La candidature d’un étudiant qui a déjà bénéficié d’une bourse Eiffel de niveau master n’est pas recevable pour ce même niveau.
  • Niveau de langue : les établissements qui présélectionnent des candidats non francophones doivent veiller à ce que leur niveau linguistique soit en adéquation avec le niveau exigé par la formation.

Situation géographique : Niveau master le candidat en cours d’études en France est inéligible.

Présentation des candidatures

  • Les établissements d’enseignement supérieur français présélectionnent les candidats qu’ils présentent au programme Eiffel parmi les meilleurs étudiants étrangers qu’ils souhaitent accueillir en formation.
  • Les établissements remplissent, complètent puis déposent les dossiers de candidature en ligne (Les dossiers de candidature sont propres à chacun des volets). Ils doivent veiller à présenter des dossiers conformes aux critères définis pour ce programme. La durée totale de la formation, les stages obligatoires en France ou à l’étranger, doivent être clairement indiqués dans le dossier de candidature. Chaque établissement ne pourra pas présenter plus de 40 candidatures par domaine pour le volet master.
  • Jusqu’au 7 janvier 2022, dernier délai, les établissements communiquent à Campus France la liste des candidatures soumises en ligne Ce document numérisé devra comporter le cachet de l’établissement ainsi que la signature du chef d’établissement (président d’université ou directeur d’école), ou de son représentant. Il sera numérisé et transmis par mail à l’adresse: candidatures.eiffel@campusfrance.org

Les dossiers de candidature incomplets seront rejetés.

Plus de détails

Opportunités connexes