Plateforme de la jeunesse
et de la societe civile
en Algérie

Bienvenu(e)s à la plateforme associative et participative Irada. Des espaces interactifs sont à votre disposition pour favoriser les discutions, partager des contenus et être informé des activités et des opportunités destinées aux acteurs de la société civile

Devenir membre

Expertise France recherche un(e) expert(e) pour l’élaboration et le lancement d’un appel à projets en Algérie


IRADA 09.11.2022 526


Expertise France recherche un.e expert.e pour l’élaboration et le lancement d’un appel à projets (AAP) « Appui aux initiatives de l’Economie Bleue ».

L’objectif de l’AAP « Appui aux initiatives de l’Economie Bleue » est de sélectionner 2 à 3 entités pouvant jouer le rôle de « Cascadeurs » en Algérie. Ces entités devront être en mesure d’assurer l’attribution et la gestion d’un nombre important de petites subventions (de l’ordre de quelques milliers d’euros) aux « Bénéficiaires finaux », via le système de financement à des tiers.

Les « Cascadeur » sélectionnés, bénéficient d’un contrat de subvention avec EF.

Les « Bénéficiaires finaux », sont sélectionnés par les « Cascadeurs » selon une grille de sélection élaborée par EF dans la cadre de l’AAP.

L’expert devra élaborer l’ensemble des documents techniques et administratifs liés à l’AAP, et permettre la bonne compréhension et l’appropriation de cet AAP par l’équipe projet ainsi que par les soumissionnaires. Le travail de rédaction du règlement de consultation se fera en étroite collaboration avec l’équipe projet, basée à Alger, pour les apports sur le plan technique et thématiques mais aussi avec la Responsable Administratif et Financier (RAF).

L’expert devra être mobilisé de la rédaction du règlement de consultation jusqu’à la notification des contrats. Le rôle de l’expert sera également l’accompagnement administratif des soumissionnaires conjointement avec la RAF.

Un.e chargé.e de mission AAP, basée à Alger, sera en charge du suivi des subventions une fois les contrats notifiés aux soumissionnaires.

Activités principales

Sous la supervision du chef de projet et des Chargés de projet (basée à Paris), l'expert.e sera en charge des activités suivantes :

  • Elaboration du règlement de consultation de l’appel à projets incluant la définition des thématiques, critères d’éligibilité, grille de sélection des « Bénéficiaires finaux », modalités de suivi et reporting, etc. ;
  • Elaboration et/ou adaptation des documents cadres et formulaires pour la soumission à l’AAP (modèle de formulaire de soumission avec document projet détaillé, modèle de budget, modèle de contrat, etc.) sur la base des modèles standards existant à Expertise France et en étroite collaboration avec l’équipe projet ;
  • Définition des modalités de suivi des subventions (modalités de reporting, niveau de redevabilité, gestion des audits et pièces justificatives) à destination de l’équipe projet et du chargé.e de mission AAP ;
  • Elaboration de la grille pour l’évaluation des propositions de projet et consolidation des évaluations des projets ;
  • Accompagnement de l’équipe projet dans la bonne compréhension du règlement de consultation ;
  • Présentation du règlement de consultation de l’appel à projets à l’occasion d’un évènement de lancement de l’appel à projets qui sera organisé par Expertise France ;
  • Accompagnement des soumissionnaires compréhension du règlement de consultation et dans la soumission de leur document projet détaillé et budget associé.
  • Traitement administratif des propositions reçues (complétude et conformité avec le règlement de consultation), animation du processus d’analyse des propositions avec l’appui de l’équipe technique, administrative et financière du projet ;

Description du projet ou contexte

L’objectif général du projet « Economie Bleue, Pêche et Aquaculture » est de contribuer au développement économique de l’Algérie en développant durablement l’Economie Bleue (EB) notamment dans le secteur de la pêche et de l’aquaculture en capitalisant notamment sur les résultats du projet DIVECO2 et en cohérence avec les actions que le Gouvernement algérien sera amené à lancer au titre de la mise en œuvre de la Stratégie Nationale pour l’Economie Bleue (SNEB).

Trois objectifs spécifiques (OS) sont proposés pour atteindre cet objectif général, avec leurs résultats attendus, comme suit :

OS1 – L’économie bleue soutient la création d'emplois, de valeur et de nouvelles opportunités d'investissement au profit des communautés côtières par la diversification des services, l’innovation, la mise en place de la Planification des Espaces Maritimes (PEM) et la promotion de l’aquaculture marine et continentale :

R1.1 – Les revenus des acteurs économiques des zones côtières du pays, en dehors du secteur de la pêche, sont stabilisés voire accrus au niveau local, par la diversification des activités de l'économie bleue, y compris de l’aquaculture, sur l’ensemble de la chaîne de valeur, en créant de nouveaux services et/ou métiers, y compris pour les femmes ;

R1.2 – Les acteurs de la recherche et de l’innovation sont accompagnés pour mieux contribuer au développement de l’économie bleue et un programme national de recherche et développement est initié en matière de biotechnologies marines, de techniques de pêche adaptées et d'accompagnement à la création d’entreprises innovantes ;

R1.3 – La planification intégrée des espaces maritimes et littoraux est mise en œuvre dans les sites pilotes avec une gouvernance et des outils dédiés ;

R1.4 – Une offre de formation répondant aux besoins de l’économie bleue est mise en place au profit des acteurs publics et privés de la pêche et de l’aquaculture.

OS2 – Les revenus et les conditions de travail des pêcheurs artisans sont améliorés :

R2.1 – Les structures professionnelles sont renforcées ;

R2.2 – La création de valeur ajoutée est accrue et tracée dans le secteur de la pêche ;

R2.3 – Les petits métiers de la pêche algérienne sont suivis, accompagnés et encadrés conformément à la déclaration ministérielle relative au plan d’action pour la pêche artisanale en Méditerranée et en Mer Noire.

OS3 – L’Algérie dispose des capacités opérationnelles pour assurer le suivi, le contrôle et la gestion de la pêche sur l’ensemble de son territoire en répondant aux définitions et exigences d’encadrement et de rapportage auprès des instances régionales de régulation (CGPM, CICTA).

R3.1 – L’administration dispose d'un système d'information halieutique (SIH) performant, ainsi que de capacités techniques et d'un cadre juridique adapté pour gérer les stocks halieutiques avec l’implication des professionnels pour un suivi effectif et partagé des captures et de la production ;

R3.2 – Dans les zones pilotes, les activités de la pêche sont suivies, contrôlées et surveillées sur des zones réglementées dans une perspective d’extension ultérieure de ces dispositifs à l’ensemble des espaces maritimes algériens ;

R.3.3 – Les capacités de contrôle, de surveillance des activités, dont celles de lutte contre la pêche INN (illicite, non déclarée et non réglementée) sont renforcées et testées en premier lieu dans les nouvelles ZPR.

Lieu de mise en œuvre

Le programme se déroulera en Algérie, dans les 14 wilayas côtières. Trois bureaux régionaux seront ouverts à l’est (Annaba), au centre (Boumerdès) et à l'ouest (Tlemcen). Des thématiques prioritaires seront identifiées et mises en œuvre sur des « zones pilotes » regroupant une à plusieurs wilayas côtières. Par ailleurs, des actions ponctuelles pourront également être mises en œuvre en dehors de ces zones pilotes en fonction des besoins identifiés.

L’équipe

L’équipe de pilotage et coordination, basée à Alger, est en charge du pilotage des activités déléguées à Expertise France (i) définition et mise en œuvre de la stratégie d’intervention à l’échelle nationale et régionale (ii) pilotage des trois équipes régionales (iii) mise en œuvre de la stratégie de communication et visibilité, et du système de suivi-évaluation (iv) gestion administrative et financière du projet.

Profil souhaité

L’expert international devra répondre au profil suivant :  

  • BAC+3 / BAC+5 dans la coopération internationale, gestion administrative et financière, droit ou tout autre domaine pertinent ;
  • Compétence en gestion de projet et appétence pour la gestion administrative et financière ;
  • Compétences dans la formation et facilitation avec une capacité d'adaptation dans un environnement multiculturel ;
  • Etre méthodique, organisé et réactif ;
  • Avoir de bonnes capacités rédactionnelles et relationnelles (nombreux contacts en interne et en externe) ;
  • Bonne maîtrise des outils bureautiques, notamment Word et Excel.

 Expériences professionnelles

  • Au moins 5 ans d’expérience professionnelle dans la conception et la mise en œuvre de d’appels à projets au sein des projets et des programmes d’envergure similaire ;
  • Expérience professionnelle en gestion de projet d’appui à des OSC (subventions, renforcement de capacités, etc.)
  • Expérience avérée en gestion de projets sous contrats UE, la connaissance des procédures EF est un atout ;
  • Expérience appréciée sur les enjeux de renforcement de capacités des organisations de la société civile ;
  • Expérience appréciée sur des modèles de subvention en cascade et financement à des tiers et/ou procédure EF ;

Plus de détails

Opportunités connexes